Profils de gestion

Dr. Anne-Marie Mes-Masson

Executive Member and Co-Principal Investigator


Dr Anne-Marie Mes-Masson est une oncologiste moléculaire ayant obtenu son Ph.D du département de microbiologie et d'immunologie de l'Université McGill. Après avoir complété ses études post-doctorales au Molecular Biology Institute de l'Université de Californie à Los Angeles, elle a initié des études indépendantes à l’Institut de recherche en biotechnologie. Dr Mes-Masson s'est jointe à l'Institut du cancer de Montréal et au département de médecine de l'Université de Montréal en 1989. Professeur titulaire depuis 2001, elle est présentement directrice scientifique de l'Institut du cancer de Montréal et responsable de la recherche en oncologie du Centre de recherche du Centre hospitalier de l'Université de Montréal (CR-CHUM). En 2003, Dr Mes-Masson a été nommée directrice du Réseau de recherche sur le cancer du Fonds de recherche du Québec - Santé (RRCancer du FRQS), un réseau provincial de recherche sur le cancer de plus de 100 scientifiques qui se consacrent à la recherche translationnelle et clinique en oncologie http://www.rrcancer.ca. En 2008, Dr Mes-Masson a été nommée responsable du pôle Québec de l’institut de recherche Terry Fox (IRTF). Elle est également membre du conseil d’administration de l’Alliance canadienne de la recherche sur le cancer, de l’Institut atlantique de recherche sur le cancer et de Cancer de l’ovaire Canada. Les travaux de Dr Mes-Masson portent principalement sur le développement de modèles de cancer et sur l'identification des événements moléculaires qui sont impliqués dans les cancers ovariens et prostatiques, ainsi que de leur transfert vers des outils cliniques pour la prise en charge des patients.

 

Dr. Peter H. Watson

Executive Member and Co-Principal Investigator


Dr. Peter H. Watson est directeur du programme de banques de tumeurs au BC Cancer Agency. Il occupe également le rôle de médecin en chef au Physician Vancouver Island Centre et de professeur de pathologie au département de pathologie à l'Université de la Colombie-Britannique; de plus, il occupe des positions académiques à l'Université de Victoria et à l’Université du Manitoba.
Il a complété sa formation médicale à l'Université de Cambridge et au St Thomas’s Hospital London, UK en 1983 et une formation spécialisée en pathologie anatomique à l'Université du Manitoba en 1988. Après sa formation post-doctorale en recherche, il a établi sa carrière comme clinicien scientifique en 1993 à l’Université du Manitoba et, depuis 2005, au BC Cancer Agency.
Il conjugue la pratique clinique comme pathologiste du sein avec un intérêt pour la recherche en pathologie moléculaire du cancer du sein et de l’ovaire et pour la mise en banque des tissus tumoraux.
Son programme de recherche se concentre sur les biomarqueurs de la progression des tumeurs du sein et la réponse à la thérapie. Sa recherche comprend la découverte, la validation, la compréhension des mécanismes et l’exploration de la thérapie potentielle du gène S100A7 dans le cancer du sein. Cette recherche a abouti à la publication de plus de 150 articles scientifiques. Il a également mené des initiatives provinciales et nationales de mise en banque de tumeurs afin de faire progresser la recherche translationnelle sur le cancer. En plus de son rôle au RCBT, il dirige actuellement le BC Cancer Agency Tumor Tissue Repository, le bureau d’éducation et recherche du département de pathologie à l’Université de la Colombie-Britannique, les plateformes BC BioLibrary et codirige le Manitoba Breast Tumor Bank.

 

Dr. Lois Shepherd

Comité de gestion de membres


Dr Lois Shepherd est professeure associée au département de pathologie et de médecine moléculaire de l’Université Queen. Elle a complété sa formation médicale à l’Université McGill et a passé trois années en Angleterre où son intérêt pour l'hématologie s'est développé. Elle a complété sa formation d'hématopathologiste à l'Université d'Ottawa et a joint l'Université de Kingston en 1987. Dr Shepherd est actuellement la directrice du service médicale de transfusion et immunologie du Kingston General Hospital. Depuis 1989, Dr Shepherd a travaillé avec le Groupe des essais cliniques de l'Institut national du cancer du Canada (GEC-INCC) comme coordonnatrice médicale. Son intérêt principal est l'hématologie et le cancer du sein ainsi que le développement du "National Tumor/Tissue Repository" associé au Groupe des essais cliniques où elle est directrice des opérations de cette ressource.

 

Dr. Leigh Murphy

Comité de gestion de membres


Née en Australie, Dr Leigh Murphy a intégré les rangs de la faculté de médecine de l’Université du Manitoba en 1985. Elle est professeure au département de biochimie et de génétique médicale, présidente et directrice du groupe de recherche sur le cancer du sein et directrice de la Banque de tumeurs du Manitoba. Au cours de sa carrière de 30 ans, la recherche de Dr Murphy a porté principalement sur le rôle joué par les récepteurs d’œstrogène dans le développement du cancer du sein. Elle a publié plus de 180 articles de recherche, revues et chapitres de livres et a mené de nombreux projets de recherche. En 1997, son équipe de recherche a été la première à montrer que certains types de cellules cancéreuses du sein ne contiennent pas juste des récepteurs d’œstrogène, comme on l’avait cru précédemment, mais deux (le récepteur alpha ou ERa et le récepteur beta ou ERb). Elle et son équipe ont également démontré que ERb est également présent dans deux types de cancer du sein : ceux qui possèdent également ERa et ceux qui ne contiennent que ERb. De plus son équipe a été la première à publier que les tumeurs mammaires humaines contiennent des modifications chimiques spéciales (appelées modifications sur ERa) qui affectent l’activité de la tumeur.

 

Dr. Randy Johnston

Comité de gestion de membres


Dr Randy Johnston a obtenu son baccalauréat ès sciences de l’Université de Victoria (1975). Son doctorat (1980), ainsi que sa formation post-doctorale, ont été obtenus de l’Université de Stanford en Californie. Il a été membre du corps professoral de l’Université de Calgary à partir de 1984, où il a été recruté grâce au financement de l’Alberta Heritage Foundation for Medical Research. Il a été désigné pour 10 ans Professeur Terry Fox pour la recherche sur le cancer à l’University of Calgary, et a également occupé les postes de directeur au Southern Alberta Cancer Research Centre et de directeur associé à la recherche au Tom Baker Centre. Il a été nommé par la suite vice-président associé à la recherche à l’université de Calgary, puis, président de Genome Prairies/Alberta (une société sans but lucratif dédiée à la recherche en génomique dans le cadre du programme Génome-Canada), avant de retourner à temps plein en 2006 à son poste universitaire au département de biochimie et biologie moléculaire. Il occupe également de nouveaux rôles en tant que secrétaire générale de la Canadian Society for Molecular Biosciences et comme co-directeur de l’Alberta Cancer Research Tumour Bank and Biorepository. La recherche de Dr Johnston se concentre sur la génomique du cancer et sur des thérapies virales innovatrices qui semblent très prometteuses et qui sont actuellement utilisées en essais cliniques.

 

Dr. John Bartlett

Comité de gestion de membres


Dr John Bartlett est responsable d’une plateforme de recherche intégrée axée sur le développement de nouveaux outils de diagnostics de cancer. En 2011, Dr Bartlett a été nommé directeur de l’OICR’s Transformative Pathology Platform et de l’Ontario Tumour Bank. Il développe de nouvelles approches afin d’améliorer le diagnostic et le traitement des patients. En acquérant une compréhension de la complexité moléculaire du cancer, des approches diagnostiques efficaces peuvent être développées afin de s’assurer que les patients reçoivent le traitement le plus approprié. Ces nouveaux outils sont nécessaires pour identifier avec précision les sous-types moléculaires du cancer et pour prédire l’efficacité du traitement. Dr Bartlett a contribué au développement de la recherche translationnelle dans des essais cliniques multicentriques dont plusieurs ont conduit à de nouvelles perspectives sur le choix des traitements appropriés pour les patientes du cancer du sein. Il vise à encourager la recherche dans d’autres laboratoires de l’Ontario afin d’accélérer la découverte de nouvelles méthodes de diagnostic pour le cancer.

 

Dr. Suzanne Vercauteren

Comité de gestion de membres


Dr Vercauteren est hématopathologiste au BC Children’s Hospital. Elle a obtenu son diplôme de édecine et son Ph.D. à l’University of Ultrecht, Pays-Bas. Elle a effectué sa résidence en pathologie hématologique à l’Université de Colombie-Britannique. Dr Vercauteren est directrice du BC Children’s Hospital Biobank ainsi que présidente du Childhood Cancer and Blood Research BioBank au BC Children’s Hospital. Elle a participé à l’étude « Permission to contact » avec Dr Peter Watson et s’intéresse à accroître l’engagement et la participation des patients pédiatriques dans les projets de recherche.

Elle est directrice du laboratoire d’immunologie clinique et est engagée dans la recherche et la mise sur pied de tests améliorant les soins au patient, y compris la mise en place de tests sur la maladie résiduelle minimale pour les patients atteints de leucémie aiguë.

 

Dr. Dominique Trudel

Comité de gestion de membres


Dr Trudel a obtenu son diplôme de médecine à l’Université Laval de Québec en 2005. En même temps, elle poursuivait des études pour l’obtention d’un diplôme de maîtrise en médecine expérimentale en 2004 (programme combiné MD/M.Sc.) en travaillant sur les biomarqueurs du cancer de la prostate. Elle a complété sa résidence en anatomo-pathologie à l’Université Laval en 2011. Durant sa résidence, elle a intégré les rangs du programme cliniciens-chercheurs du Collège royal du Canada où elle a été nommée représentante des résidents. Elle a complété son Ph.D en 2014 en travaillant principalement sur les biomarqueurs du cancer de l’ovaire. De 2011 à 2013, Dr Trudel a poursuivi son travail sur le cancer de la prostate dans le cadre du programme stratégique de formation en recherche en santé de la Fondation Terry Fox aux Instituts de recherche en santé du Canada et à l’Institut de recherche sur le  cancer de l’Ontario (pathologie moléculaire oncologique). Depuis janvier 2014, Dr Trudel exerce la pratique clinique en tant que clinicienne-chercheure au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM).

 

Dr. Kathryn Graham

Comité de gestion de membres


Dr Kathryn Graham est une biologiste cellulaire et moléculaire qui a obtenu son Ph.D. du département de biophysique médicale à l’Ontario Cancer Institute (Université de Toronto). Sa formation post-doctorale s’est déroulée à l’Université de l’Alberta où elle a étudié la virologie moléculaire. À partir de 1995, elle a poursuivi une recherche translationnelle en cancer au département d’oncologie de cette même université au sein du Cross Cancer Institute. Ses intérêts de recherche portent sur l’expression des gènes de transporteurs de nucléosides et dans l’analyse de la signature de l’expression génique du cancer du sein. Elle est actuellement responsable de la cbcf Tumour Bank et de la plateforme des micropuces du pôle Edmonton, une composante de l’Alberta Cancer Research Biorepository.